Image
 
Accueil
Accueil
souvenir d'autre fois? ou actuels... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Vladimir D'Angelo   
03-05-2013

Quand il faut boire un café pas bon.

Pour moi c'est la même chose que d'avaleur des couleuvres.

Image

Je préfère discuter avec Doris des affaires de politique régionale

Image 

 Elle me dit: il faut en boire 5, après c'est mieux.

ça va mieux, regarde l'équipe des écharpes oranges, que l'on avait réalisé  a Vevey !

Image  

Image  

en buvant du lait...  non du café macchiato  Lavazza de D.D. Café  je peux faire mieux.

 

 

Dernière mise à jour : ( 03-05-2013 )
 
Non à l’élection du Conseil fédéral par le peuple ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Vladimir D'Angelo   
03-05-2013

Oui au succès de la Suisse ! Non à l’élection du Conseil fédéral par le peuple !

Le PDC s’engage en faveur du maintien d’un système politique suisse qui a fait ses preuves. Avec l’élection du Conseil fédéral par le peuple, l'UDC cherche à ébranler l’un des principaux piliers de la Suisse : celui de la concordance. La collégialité au sein du Conseil fédéral – lorsque des personnes de différents partis gouvernent ensemble sur le pays – deviendrait passablement plus difficile. C’est pourquoi, à l’instar du PLR, du PS, des Verts, du PVL, du PBD et du PEV, le PDC rejette clairement l’élection du Conseil fédéral par le peuple.

Un comité interpartis composés de représentants du PLR, du PS, du PDC, des Verts, du PBD, du PVL et du Parti Pirate a expliqué aujourd’hui pourquoi l’élection du Conseil fédéral par le peuple serait néfaste pour la Suisse. Le système actuel de la concordance – l’implication de toutes les forces politiques importantes ainsi que l’orientation vers le consensus – a doté la Suisse d’une grande stabilité et constitue un avantage considérable.

Ce qui fonctionne au niveau cantonal n’est pas garant de réussite au niveau national. A la différence des élections cantonales, la campagne électorale du Conseil fédéral par le peuple s’étendrait sur l’ensemble de la circonscription : les 26 cantons de la Suisse et les 4 régions linguistiques. Le temps et les fonds nécessaires seraient énormes. Les membres du Conseil fédéral se retrouveraient perpétuellement en campagne et ne pourraient pas travailler ensemble de manière objective et collégiale. Les compromis et la collégialité deviendraient impossibles. Le show s’immiscerait dans la politique. S’ensuivraient des indiscrétions incessantes et une politique immobilisée – notamment à cause des blocages entre le Parlement et le Conseil fédéral. De plus, à chaque prise de décision, se poserait la question de l’indépendance des conseillers fédéraux vis-à-vis de leurs bailleurs de fonds.

Le changement de système serait également néfaste pour la cohésion nationale : les candidats des cantons plus petits ou faiblement peuplés, comme le Tessin, n’auraient guère de chances d’être élus au Conseil fédéral. La règle du quota mettrait en concurrence la Suisse romande et le Tessin évinçant ce dernier du Conseil fédéral. Il est aussi très révélateur que le texte de l’initiative oublie complétement le quatrième groupe linguistique du pays : les Romanches.

Le système actuel garantit à la Suisse une stabilité politique unique au monde qui constitue un avantage fondamental. L’abandon inutile d’un système qui a fait ses preuves pour le remplacer par des campagnes électorales populistes permanentes mettrait en péril le modèle à succès de la Suisse et doit être rejeté.

 

 

Dernière mise à jour : ( 03-05-2013 )
 
Congres du PDC Heiden 20 avril 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Vladimir D'Angelo   
22-04-2013

  • Un congres plein de nouveautés :
  • Le vote secret
  • Discussion en préalable de 2 sujets importants :

L’initiative Imposer les successions et

L’initiative 1 :12 pour les salaires équitables 

 

Assemblée des délégués du PDC à Heiden : discussion sur l’immigration

Les thèmes de l’assemblée des délégués du PDC à Heiden (AR) étaient : l’impôt sur les successions, la modification de la loi sur l’asile ainsi que deux initiatives populaires. Christophe Darbellay, le président du PDC suisse, a demandé dans son allocution d’ouverture « un débat équitable – mais aussi critique – sur la question de l’immigration. »

Christophe Darbellay, président du PDC suisse, a consacré son allocution – prononcée devant environ 200 délégués – à la classe moyenne, à la migration et à la libre circulation des personnes. « Il nous faut une discussion sur la politique d’immigration avec Henry Dunant et Nicolas de Flue dans notre sac à dos pour répondre aux questions d’aujourd’hui. La réponse doit être empreinte de respect humanitaire, mais sans ouvrir trop grandes nos frontières. » Les préoccupations des Suisses doivent impérativement être prises au sérieux lors de ce débat. La libre circulation des personnes contribue certes à combler la grave pénurie en main-d’œuvre, « mais si nous voulons embaucher davantage de Suisses, nous devons aussi en former davantage » dit le président à Heiden. Un potentiel réside en particulier chez les femmes.

Doris Leuthard a salué le modèle de réussite suisse, que nous devons entretenir : « Tandis que la France, l’Italie et d’autres Etats de l’UE endurent des marchés du travail surréglementés, voire sclérosés, nous avons fait de bien meilleures expériences avec notre système flexible et axé sur le partenariat social. Nous ne devons pas le mettre en péril en légiférant à tout-va.

Débats enflammés

Durant l’assemblée, plusieurs projets ont fait l’objet d’intenses discussions et débats. Le conseiller national PDC Alois Gmür (SZ) et Heiner Studer, président du PEV, se sont affrontés sur les avantages et les inconvénients de la réforme de l’impôt sur les successions. Le conseiller national PDC Gerhard Pfister (ZG) et Daniel Vischer, conseiller national PES, ont débattu sur la modification de la loi sur l’asile. Il a en outre été question de « l’initiative populaire 1:12 – Pour des salaires équitables » ainsi que du projet d’élection du Conseil fédéral par le peuple.

Vote secret

Voici les résultats du vote secret des délégués du PDC suisse sur les quatre projets :

  1. Initiative populaire « Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (Réforme de la fiscalité successorale) » : 143 non, 27 oui, 7 abstentions.
  2. Initiative populaire « l’initiative populaire 1:12 – Pour des salaires équitables » : 160 non, 14 oui, 3 abstentions.
  3. Initiative populaire « Election du Conseil fédéral par le peuple » : 172 non, 2 oui, 1 abstention.
  4. Modification du 28 septembre 2012 de la loi sur l’asile : 146 oui, 28 non, 2 abstentions.
 
Votations du 9 juin 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Vladimir D'Angelo   
18-04-2013

Recommandations Vaudois pour les votations du 9 juin 2013

2 fois NON pour la CH et 4 fois OUI pour le VD

 

Madame, Monsieur,

Réuni en AG ce mardi 16 avril, le PDC Vaud a pris position et donné à ses membres les consignes de vote relativement aux objets soumis au peuple le 09 juin prochain:

Objets fédéraux :

1. Acceptez-vous l’initiative populaire "Election du Conseil fédéral par le peuple" (FF 2012 8901) ? - NON

2. Acceptez-vous la modification du 28 septembre 2012 de la loi sur l’asile (LAsi) (Modifications urgentes de la loi sur l’asile, RO 2012 5359, FF 2012 7647) ? - NON

Objets cantonaux : 

1. Acceptez-vous la modification de l’article 80 de la Constitution du Canton de Vaud du 14 avril 2003 (compétence en matière de contrôle de la validité d’une initiative) ? - OUI

2. Acceptez-vous la modification de l’article 84 de la Constitution du Canton de Vaud du 14 avril 2003 (prolongation du délai de récolte des signatures en cas de référendum facultatif) ? - OUI 

3. Acceptez-vous la modification de l’article 113 de la Constitution du Canton de Vaud du 14 avril 2003 (délai de vacance au Conseil d’Etat) ?- OUI 

4. Acceptez-vous les modifications des articles 166 et 179 de la Constitution du Canton de Vaud du 14 avril 2003 (réorganisation de la Cour des comptes) ? - OUI

En vous remerciant par avance de prendre bonne note de ce qui précède, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de mes salutations les meilleures.

Dernière mise à jour : ( 22-04-2013 )
 
Fleur à la boutonniere Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Vladimir D'Angelo   
01-02-2012

Quel plaisir se promener à travers notre district de Vevey

avec à la boutonnière une belle fleur

symbole de notre Alliance du Centre

Image 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 68

Inscription News PDC




AdSense


Parse error: syntax error, unexpected T_VARIABLE in /home/www/8f5be2eeb0a1c2998e43bbc4b71db1c9/web/modules/mod_AdSense_Joomlaspan.php on line 1